La désinformation, les robots informatiques et la démocratie

Au cours des deux années qui se sont écoulées depuis les élections présidentielles américaines de 2016, les fausses nouvelles et les gros titres faux ou trompeurs sur les réseaux sociaux sont devenus une cause de préoccupation pour les décideurs politiques et les journalistes. Et bien que les fausses nouvelles ne soient pas un phénomène nouveau, leur distribution à l’aide d’outils modernes tels que les réseaux sociaux et les robots informatiques amplifie leur influence. Pourtant, ces mêmes outils aident à uniformiser les règles du jeu, permettant aux Canadiens d’exprimer leurs opinions politiques à un public inaccessible dans le monde de l’imprimé uniquement. Dans ce panel, nous explorerons le défi réglementaire que représente la préservation d’élections canadiennes libres et justes.

Conférenciers :
Anatoliy Gruzd, Université Ryerson
David Skok, The Logic

Anatoliy Gruzd
Université Ryerson

Anatoliy Gruzd est titulaire de la Chaire de recherche du Canada en gérance des données dans les médias sociaux, professeur adjoint à l’École de gestion Ted Rogers de l’Université Ryerson et directeur de recherche du Social Media Lab. Il est également membre du Collège de nouveaux chercheurs et créateurs en art et en science de la Société royale du Canada, coéditeur d’une revue multidisciplinaire sur les mégadonnées et la société intitulée Big Data and Society et coprésident fondateur de la Conférence internationale sur les médias sociaux et la société (International Conference on Social Media and Society). Son travail cherche à examiner comment les plateformes de réseaux sociaux modifient la façon dont les gens et les organisations communiquent, collaborent et diffusent de l’information et comment ces changements affectent les normes et les structures sociales, économiques et politiques de la société moderne.

David Skok 
The Logic

M. David Skok est le fondateur et le rédacteur en chef de The Logic, un bureau de presse sur abonnement qui présente des reportages et des analyses approfondies sur l’économie de l’innovation au Canada et autour du monde. Avant de fonder The Logic, M. Skok était corédacteur et chef de la stratégie éditoriale au Toronto Star.

M. Skok a auparavant occupé le poste d’éditeur en chef et de vice-président du numérique au Boston Globe. Il était le chef de file de la salle de presse et de la transformation numérique de cette organisation âgée de 145 ans. Avant cela, M. Skok était directeur du numérique pour Global News. Il y a lancé globalnews.ca, un site canadien de nouvelles à l’échelle nationale.

M. Skok est un théoricien d’avant-garde en ce qui concerne la transformation numérique des médias. En collaboration avec M. Clayton M. Christensen, professeur à la Harvard Business School, il a copublié un rapport intitulé « Breaking News », qui applique les leçons tirées de l’innovation perturbatrice à l’industrie des médias. M. Skok siège au conseil consultatif de la fondation Nieman pour le journalisme à l’Université Harvard. Il a également été membre du jury pour les prix Pulitzer en journalisme.