Ordre du Jour

Les Tables rondes du FCGI: Une politique de la concurrence canadienne pour l’économie des plateformes le 8 juin, à 14 h 00 HNE.

Le débat sur la politique de la concurrence au Canada s’intensifie. Alors que les Canadiens paient des prix apparemment toujours plus élevés pour leurs téléphones cellulaires, l’accès à Internet et les achats en ligne, les responsables politiques se demandent si la Loi sur la concurrence du Canada est à la hauteur de l’économie numérique moderne et quelle place elle devrait occuper dans la boîte à outils que le Canada utilise pour cette tâche. Suite à la consultation du sénateur Wetston sur la réforme du droit et de la politique de la concurrence, et à l’engagement pris dans l’énoncé du budget fédéral d’apporter des changements législatifs comme première étape de la modernisation du régime de la concurrence, la question suivante demeure : Quelles orientations la réforme de la concurrence devrait-elle prendre? Les objectifs de la Loi sur la concurrence devraient-ils englober d’autres objectifs, comme la protection de la vie privée? Le Bureau de la concurrence devrait-il accorder la priorité à la protection des consommateurs? Et comment devrait-il s’y prendre avec les autorités provinciales de protection des consommateurs et les organismes fédéraux de réglementation sectorielle? La politique de la concurrence dans le paysage numérique ressemble-t-elle davantage à un organisme de réglementation du comportement? La Loi sur la concurrence elle-même est-elle déjà adaptée à l’ère numérique, de sorte que le fardeau du changement devrait incomber entièrement au bureau et au tribunal qui la mettent en œuvre? Joignez-vous à Vass Bednar, John Lawford, Elisa Kearney et John Pecman lors d’une conversation animée par Alexandra Posadzki, accompagnée d’un discours de Leila Wright, le 8 juin à 14 h HNE.


Conférenciers

• Alexandra Posadzki (modératrice), The Globe and Mail
• Leila Wright, CANARI
• Vass Bednar, McMaster University
• Elisa Kearney, Davies Ward Phillipps & Vineberg LLP
• John Lawford, PIAC
• John Pecman, ancien commissaire de la concurrence du Bureau de la concurrence du Canada

Alexandra Posadzki, The Globe and Mail

Alexandra Posadzki couvre l’industrie des télécommunications pour le Report on Business du Globe and Mail. Elle s’est jointe au ROB en août 2017, après avoir couvert pendant environ trois ans les secteurs bancaire et immobilier pour la Presse canadienne. Elle est titulaire d’une maîtrise en journalisme de l’Université Ryerson ainsi que d’un baccalauréat spécialisé en psychologie et en littérature de l’Université York, et a suivi le cours sur le commerce des valeurs mobilières au Canada. Elle a travaillé auparavant pour le Toronto Star, le Business News Network, Global News et le bureau du Globe en Colombie-Britannique. Elle se passionne pour l’utilisation de techniques d’enquête, notamment les demandes d’accès à l’information, afin de produire un journalisme d’entreprise qui va au-delà de la surface des nouvelles quotidiennes. Elle a fait de nombreux reportages sur l’industrie florissante des cryptomonnaies au Canada, notamment en coécrivant une série de reportages d’enquête sur l’effondrement de QuadrigaCX, qui fut le plus grand échange de cryptomonnaies du Canada.

Leila Wright, CANARI

Leila Wright est sous-commissaire à la Direction générale de l’application numérique de la loi et du renseignement (CANARI) du Bureau de la concurrence. CANARI est l’acronyme de « Concurrence grâce à l’Analytique, la Recherche et le renseignement d’information » et sera la version moderne du « canari dans une mine de charbon » du Bureau. Il s’agit d’un centre d’expertise sur les pratiques et les technologies commerciales numériques, qui fournit une expertise en matière de renseignements à toutes les directions du Bureau de la concurrence. Elle travaille au Bureau de la concurrence depuis neuf ans, à divers postes, dont celui de sous-commissaire associée à la Direction générale de la promotion de la concurrence. Elle a obtenu son J.D. à l’Université de Toronto en 2007.

Vass Bednar, McMaster University

Vass Bednar est la directrice générale du programme de maîtrise en politique publique dans la société numérique de l’Université McMaster. Elle est entrepreneure en politique publique, œuvrant à l’intersection de la technologie et de la politique publique. Cette mordue de la politique en ligne interdisciplinaire s’efforce de s’assurer que nous disposons des structures réglementaires dont nous avons besoin pour embrasser l’avenir du travail et les nouveaux modes de vie. Étudiante enthousiaste et permanente du processus d’élaboration des politiques, elle a occupé des postes de direction chez Delphia, Airbnb, Queen’s Park, la ville de Toronto et l’Université de Toronto. Diplômée du programme Arts et Sciences de l’Université McMaster, Mme Vass est titulaire d’une maîtrise en politique publique (MPP) de l’Université de Toronto et a terminé avec succès les programmes de bourses d’Action Canada et de Civic Action DiverseCity. Elle rédige actuellement un bulletin d’information sur les entreprises canadiennes en démarrage et la politique publique intitulé « regs to riches » et a récemment été reconnue comme une ancienne élève exceptionnelle en recevant le prix McMaster « Arch ».

Elisa Kearney, Davies Ward Phillipps & Vineberg LLP

Elisa Kearney est une associée au sein du cabinet Davies Ward Phillipps & Vineberg LLP. Elisa a une pratique diversifiée axée sur la réglementation, avec une spécialisation en droit de la concurrence et de l’investissement étranger. Grâce à sa connaissance approfondie du cadre réglementaire du Canada, elle fournit des conseils stratégiques sur de nombreuses lois fédérales à des clients nationaux et internationaux qui interagissent avec le gouvernement canadien. La vaste expertise d’Elisa lui a valu la confiance d’éminentes entreprises de technologie, de communication et de médias, de détaillants et de fabricants de biens de consommation, dont certains sont issus de secteurs très réglementés du cannabis, des aliments et des produits pharmaceutiques. Les clients se tournent vers Elisa pour obtenir des conseils sur tous les aspects de l’antitrust, de la protection des consommateurs et de la protection de la vie privée, qu’il soit question du contrôle des fusions ou d’enquêtes sur des cartels dans plusieurs territoires, de comportements susceptibles d’examen, de publicité trompeuse ou de commerce électronique. Les investisseurs dans les secteurs des communications et du cannabis au Canada, ainsi que les entreprises soumises elles-mêmes à des cadres réglementaires, comptent également sur elle pour obtenir des conseils sur les lois canadiennes. Elisa comparaît régulièrement devant le Bureau de la concurrence et a agi comme conseillère externe auprès du commissaire de la concurrence et du Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes. 

John Lawford, PIAC

John Lawford est directeur et avocat général du Centre pour la défense de l’intérêt public (CDIP) à Ottawa. John travaille au CDIP depuis juillet 2003, et occupe le rôle de directeur et avocat général depuis septembre 2012. Avant d’arriver au CDIP, John était avocat dans un grand cabinet d’avocats national où il faisait de la recherche médico-légale. Il a également été directeur de la recherche dans un grand cabinet d’avocats d’Ottawa. John a été directeur des projets spéciaux et webmestre pour QUICKLAW Inc. de 1992 à 1999. Il est titulaire d’un diplôme de premier cycle en anglais et d’un diplôme en droit de l’Université Queen’s (1990). John est actif dans les domaines des télécommunications, de la protection de la vie privée et des services financiers du point de vue des consommateurs.

John Pecman ancien commissaire de la concurrence du Bureau de la concurrence du Canada

Fort de plus de 34 ans d’expérience dans l’application de la Loi sur la concurrence du Canada, John a occupé le poste de commissaire de la concurrence du Bureau de la concurrence du Canada à partir de juin 2013 pour un mandat de cinq ans.  Il est actuellement conseiller principal d’affaires chez Fasken, l’un des plus grands cabinets d’avocats du Canada. John occupe également un certain nombre de postes, notamment comme membre du Centre de l’avenir des affaires de la Chambre de commerce du Canada, conseiller non gouvernemental auprès du Réseau international de la concurrence, membre principal à l’Institut C.D. Howe, vice-président du comité des commentaires et des politiques des États-Unis à la section antitrust de l’American Bar Association, ainsi que professeur de l’industrie TMX à la DeGroote Business School de l’Université McMaster. John est un économiste titulaire d’une maîtrise de l’Université McMaster.